A LA UNEÉducation

YAVUZ SELIM: LES PARENTS D’ÉLÈVES JETENT L’ÉPONGE ET FERMENT L’ÉCOLE

Les négociations entamées
depuis plus d’une semaine n’auront pas servi à grand-chose. et
le groupe Yavuz selim est au
bout du rouleau. «nous comprenons la détresse des parents et
des collègues, mais nous ne
prenons pas l’engagement que
l’école sera ré-ouverte dans 3, 5
jours, etc», a annoncé, avec regret,
hier, madiambal Diagne, président du conseil d’administration
de la société Yavuz selim s.A.
il explique : «Aujourd’hui, le mal
est déjà fait. L’école est arrêtée,
il faut que les gens le retiennent
dans la tête. peut-être qu’on
veut corriger le mal et le
soigner, nous ne sommes pas
les maîtres de la situation».
Face à la presse, il a tenu à rassurer les parents qui avaient
déjà inscrit leurs enfants que les
frais seront remboursés. «Depuis
le mois de mai, nous avons
comptabilisé les inscriptions. Les
parents seront remboursés naturellement. Je ne peux pas dire
qu’on va tout de suite le faire,
on va l’organiser. parce qu’il faut
mobiliser les ressources nécessaires. il faut que les gens
sachent que nous travaillons à
mobiliser les fonds nécessaires
pour rembourser les parents qui
le demanderont. cela ne souffre
d’aucune équivoque», a dit m.
Diagne.
en plus, la société avait annoncé
qu’elle avait entamé des discussions avec d’autres écoles, au
cas où ses écoles seront fermées. «nous avons pris contact
avec le lycée d’excellence Birago Diop pour leur dire que
nous avons un problème et que
les parents voudront réorienter
leurs enfants au cas où l’école
serait fermée. nous voudrons
qu’ils soient disposés à prendre
nos élèves. ils ont déjà pris un
bon nombre, parce qu’il y a des
limites pour les capacités d’accueil», a-t-il dit.
Les parents d’élèves
annoncent une AG pour
statuer sur les propositions
transitoires
«nous leur avons dit que les enseignants qui ont fait leurs
preuves ici seront à leurs dispositions afin qu’ils puissent les
utiliser dans la cadre de notre
coopération. maintenant, le
choix appartiendra aux parents,
si la décision se met en œuvre
ou bien s’ils préféreront aller
dans d’autres écoles. il y a
d’autres propositions faites par
d’autres écoles, on portera cela
aux parents pour qu’ils fassent
le choix opportun», a-t-il expliqué.
Aussi, le pcA de Yavuz selim s.A
a informé que l’etat a repris contact avec eux, malgré l’échec
des précédentes rencontres.
«nous sommes confiants et
nous n’avons rien à cacher, que
nous n’avons commis aucune
faute. Donc, nous n’avons pas
peur d’aller voir le gouvernement. si c’est ce soir, nous le ferons, si c’est demain itou. nous
répondrons au gouvernement à
chaque fois qu’il le voudra», a
avertit m. Diagne.
quant aux parents d’élèves, ils
n’ont pas voulu aller vite en besogne concernant ces propositions annoncées par la direction
de l’école. mamadou Kébé, le
président des parents d’élèves, a
annoncé une assemblée
générale pour statuer sur les
propositions transitoires formulées par le PSA.

Vox Pop

Related Articles

Poster un Commentaire

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker

Facebook