Vidéo Malgré la réforme, le CFP de Touba peine à recruter des hommes

0
16

Depuis plus d’un an les centres de formation professionnel sont ouverts aux hommes, mais à Touba le  chef d’établissement a du mal à recruter dans la gente masculine. Dieynaba Sambou,  l’a fait savoir en marge de la cérémonie de remise de diplôme de fin d’étude dans les différentes filières. Ce n’est pas faute d’avoir essayé nous dit-elle, mais les cibles masculins ont souvent honte d’intégrer le centre naguère réserve aux filles. Elle nous raconte une anecdote.

Laisser une réponse

error: Content is protected !!