A LA UNEFaits diversUncategorized

Pour une histoire de Yassa poulet, Léna Ndiaye fracasse la tête de son mari avec une louche

Les « ndiayenne » donnent encore une fois de plus l’occasion à leurs cousins à plaisanterie « diobéne » une raison de se moquer.
En effet, pour une histoire de « yassa » jugé trop salé, trop citronné et trop pimenté, le sieur Seck en est venu aux mains avec son épouse qui ne s’est pas laissée faire.
Entre Léna Ndiaye et son époux, le mariage n’aura duré que 15 jours. Alors qu’elle n’était qu’à ces balbutiements, l’union a pris du plomb dans l’aile pour cause de Yassa. Selon « Vox Populi » qui donne l’information, tout est parti le 3 avril dernier. Ce jour-là, raconte le canard, la nouvelle mariée, Léna NDIAYE, devait commençait à s’occuper des repas chez sa belle-famille. Une occasion saisie par M. SECK pour inviter quelques-uns de ses amis, après s’être acquitté très tôt de la dépense.
A 14 heures, tout le monde était sur place attendant impatiemment que le déjeuner soit servi. Ce qui est fait quelques instants après. Seulement, impossible de manger le Yassa poulet servi par Léna NDIAYE. En plus d’être salé et trop citronné, le Yassa était également trop pimenté. Pris de honte devant ses amis rassemblés, le Sieur SECK appelle son épouse et lui fait des remarques sur le plat immangeable.
Aussi surprenant que cela puisse paraître, Léna NDIAYE rétorque : «ceux qui veulent manger n’ont qu’à le faire. Ceux qui ne le veulent pas n’ont qu’à rentrer chez eux». Vexé par cette cinglante réponse, le mari lui administre une gifle. Piquée au vif, Léna rend à la cuisine d’où elle sort avec une louche. Avant que le sieur SECK ne se rende compte, elle lui assène trois coups à la tête. Baignant dans une mare de sang, le mari est vite évacué à l’hôpital.

WALFNet

Related Articles

Poster un Commentaire

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker

Facebook