A LA UNEPEOPLE

Le détail qui frappe Nicolas Sarkozy lorsqu’il amène sa fille à l’école

Quatorze ans après la naissance de Louis, son troisième fils, Nicolas Sarkozy a redécouvert à 56 ans les joies de la paternité avec l’arrivée en 2011 de la petite Giulia, fruit de son histoire d’amour avec Carla Bruni. L’ancien président de la République est complètement gaga de sa fille comme l’assure sa belle-mère, Marisa Bruni-Tedeschi : « Il est complètement gaga avec Giulia. Il va à quatre pattes derrière elle dans le salon tandis qu’elle éteint la lumière, se cache et lui dit : ‘Viens me chercher’« . Malgré ses obligations professionnelles, Nicolas Sarkozy tâche d’être un vrai papa poule avec sa petite dernière et l’emmène à l’école.

Comme le rapporte l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, dans son dernier numéro en kiosque ce jeudi 24 août, le mari de Carla Bruni s’est confié sur ces moments privilégiés avec Giulia et a raconté une drôle d’anecdote à l’occasion de son voyage pour Nice pour l’hommage rendu aux victimes de l’attentat le 14 juillet dernier. « Quand je la dépose à l’école, il y a beaucoup de parents dont je pourrais être le père… Mais je les ai prévenus : hors de question que je sois représentant des parents d’élèves« , aurait glissé Nicolas Sarkozy à des « responsables de la macronie politique. » Depuis la fin de son poste de président des Républicains en août 2016 et son échec au premier tour de la primaire de la droite, il ne veut plus du tout jouer les chefs de file.

Senactu.net/Hebdo Valeurs actuelles

Related Articles

Poster un Commentaire

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker

Facebook