A LA UNEECO

Risque d’affrontements sur le chantier du nouvel hôpital de Touba pour conflit d’intérêt.

Senactu-(Touba) Après plus d’une année de retard, ce n’est pas demain que le nouvel hôpital  de Touba sortira de terre. La société promotion et d’exploitation immobilière de Serigne Cheikh Mbacke Bousso  a été dessaisie pour incapacité d’assurer le cachier de charge par une entreprise étrangère qui l’aurait sous traité ce marché d’un coût global de 40 milliards.

Une autre entreprise dont nous tairons le nom devrait reprendre le chantier en main pour poursuivre les travaux ce lundi. Ce qui n’est du goût du patron de l’entreprise dessaisie pour non respect du cahier des charges.

Aux dernières nouvelles, on nous apprend que le sieur Cheikh Mbacke n’entend pas lâcher du test. A en croitre une source concordante, le marabout homme d’affaire fera sécuriser le chantier par des vigiles et l’on craint déjà des risques d’affrontements sur place ce lundi si l’on y prend garde.

Selon toujours notre interlocuteur, 1 milliard de franc de commission a été déjà distribué à trois chefs religieux influents de Touba qui s’opposaient à l’installation de l’hôpital. Et jusqu’à ce jour rien n’a été fait sur le terrain hormis une barricade en Zinc.

Affaire à suivre.

 

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker