A LA UNEPEOPLE

Samuel Sarr : L’incontournable candidature qui éclipse Idrissa Seck et déroute Macky

Samuel Sarr est un homme de poigne que les manœuvriers patentés du landerneau politique national ont taillé une candidature toute faite avant qu’il ne se prononce là-dessus. Une promotion qui placerait l’ancien ministre de l’énergie dans une posture idoine pour conquérir les suffrages de nos compatriotes en 2019.Mais le hic dans cette affaire, c’est que son aura, aura eu la particularité d’éclipser le bouillant Idrissa Seck tout déroutant considérablement le camp présidentiel.

Les spécialistes de l’intoxication et les professionnels de manœuvres de bas étages ont repris du service sur le fidèle parmi les fidèles du Président Wade, en l’occurrence Samuel Sarr. Sa candidature  à la présidentielle est qualifiée de « supersonique »  en raison surtout du tollé qu’elle a soulevé bien   avant que le principal concerné ne le prononce officiellement. Ainsi, aussi bien dans l’Alliance pour la République (Apr) qu’au parti démocratique sénégalais (Pds), les commentaires vont bon train sur cette personnalité accomplie que rien n’empêcherait aujourd’hui de faire face à Macky Sall en 2019.En effet la débandade que Samuel a suscité sans le vouloir chez les libéraux et les apèristes, se justifie par le fait que sa candidature éclaire d’un jour nouveau la candidature des « bleus » à défaut de Karim Wade. S’y ajoutent les manœuvriers proches du Président Macky qui chercheraient à en savoir plus sur ses prétentions au même titre que des libéraux qui  voient en lui, un probable héritier de Wade. Or, en fait de realpolitik, Samuel peut bien être candidat de leur parti sans être héritier du pape du sopi. Aujourd’hui sa candidature est pris très au sérieux au sommet de l’Etat et au niveau des Ambassades des Usa et de la France qui ont vite fait d’avouer les chances de réussite de l’ancien Ministre de l’énergie. Egalement  au niveau des confréries religieuses, on lui prédirait une posture consensuelle pour briguer la magistrature suprême. Et du coté de l’étranger, ses multiples connexions accablent son téléphone pour l’encourager à se présenter à l’échéance de 2019.Au final, Samuel est apparu comme l’homme de la situation que ni Idrissa Seck, encore moins Macky n’avait vu venir.Dans les jours à venir,celui qui cristallise présentement l’attention de tous les sénégalais  est attendu sur l’officialisation de sa candidature à la présidentielle de 2019.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker