A LA UNEjusticeSociete

15 millions de Fcfa pour financer des combattants : Imam Ndao avoue et s’enfonce

Des remises de fonds à un combattant chargé de prospecter le terrain pour l’entraînement des futurs djihadistes, un fichier troublant envoyé par un combattant, des vidéos et images horribles… les enquêteurs de la Section de Recherches ont glané des éléments assez troublants qui mettent directement en cause l’Imam Alioune Badara Ndao au-delà de son ancien élève Makhtar Diokhané.

Dans les colonnes de Libération qui donne l’information, Coumba Dieng, épouse de Mokhtar Diokhané, avait affirmé qu’une partie des fonds devant servir à financer les activités futurs ont été gardées chez l’Imam, une déclaration effacée d’un revers de la main par ce dernier. Toutefois, après confrontation, Imam Alioune Ndao a bien avoué selon toujours le journal.

Il a, en effet, avoué que que Ibrahima Diallo dit Abu Omar (celui qui devait faire la prospection à Kédougou pour la formation des futurs jihadistes) était passé chez lui récupérer les 15 millions de Fcfa.

Même s’il prône le jihad non-violent, Imam Alioune Badara Ndao a reçu dans sa boîte mail, nous apprend le journal, des messages provenant de Saliou Ndiaye dit Salikh alias Baye Zale. Dans ceux-ci, on y fait l’apologie de Ousama Ben Laden, des orientations générales identiques à celles décrites par l’Imam Al Zawahri.

« Libération » de nous informer que le doyen des juges fait remarquer que l’Imam, dans son ordonnance, a parlé des … »des bons points » de l’Etat Islamique « tout en sachant que ses membres commettent des atrocités sur des civils ».

Related Articles

Poster un Commentaire

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker