CHEIKH ABDOU BALI : ‘ Ce qu’ Oumar Sarr représente pour moi… Le Sénégal’ ne s’arrête pas le 30 juillet ‘

Une fois n’est pas coutume… Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma a prononcé le mot de clôture de la cérémonie officielle du Laylatul Qadr à la place de Serigne Mahfouz Mbacké. Un discours teinté d’émotion. Autant dire que dans certaines parties de son message, on a entendu parler la tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yakaar à Mbacké. Le chef religieux a tenu à rappeler que les élections législatives prochaines ne sauraient constituer la fin d’un cycle d’amitié et de parenté avec d’une part Oumar Sarr et d’autre part les frères Dolly ( Cheikh Mbacké et Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly) qui sont ses adversaires politiques les plus immédiats.

 »Oumar Sarr est un fils de Sokhna Bali. Oumar est un frère pour moi. Je suis certain de compter sur lui à tout moment et en tout lieu. Il n’a jamais ignoré ma volonté  », dira-t-il substantiellement du coordinateur du Pds.

À propos des frères Dolly, il se voudra taquin mais précis.  » Vous êtes des parents. Vous ne m’avez encore rien donné, mais j’apprécie votre sens de dépassement. Vous avez compris que le Sénégal ne s’arrête pas le 30 juillet à cause des élections législatives.  » Il n’oubliera pas, non plus, de faire mention de sa proximité avec Khalifa Sall, réputé très attaché à Sokhna Bali Mbacké.

La rencontre a enregistré la présence de plusieurs chefs religieux et de plusieurs autorités politiques.
Autres articles

Facebook