GRAND FORMAT : Les confidences d’Amadou Makhtar Mbow

Amadou Makhtar Mbow brise le silence et dit tout ! Il est d’abord retourné à l’Unesco (1974-1987) où son nom restera à jamais graver dans les annales avec le fameux NOMIC (Nouvel Ordre Mondial de l’Information et de la Communication) et ses bisbilles avec les Etats-Unis d’Amérique. Dans l’interview exclusive qu’il a accordée au groupe Sud Communication (Sud Quotidien et Sud FM Sen Radio), le Professeur Mbow revisite les Assises nationales qui avaient sorti Me Abdoulaye Wade, alors président de la République, de ses gonds mais aussi la controverse née de la publication du rapport de la Commission nationale de reforme des institutions (CNRI) qu’il a également pilotée. Ayant toujours répondu à l’appel du peuple, nonobstant ses 96 ans, Mbow, telle une bibliothèque ambulante, nous retrace avec précision le film des douloureux événements de décembre 1962. Entre anecdotes et confidences, il admettra que l’envol du Sénégal a été plombé par la rupture entre Léopold Sédar Senghor et Mamadou Dia et que l’indépendance d’alors n’en est était une. Aujourd’hui, non plus

Facebook